Jean-Pierre Lagneau, à propos de son Kawaï KG3

Sallenôves (74)

Marion, il m’est impossible faire concurrence à tous ces commentaires élogieux que je vois déjà inscrits dans votre livre d’or, car j’y adhère totalement!
J’ai eu la chance de faire connaissance de Marion par l’intermédiaire d’une amie qui possède un merveilleux Steinway B-211, parfaitement réglé et harmonisé. Ce superbe piano est bien-entendu entretenu par Marion Lainé.
Ce dont je peux par contre témoigner, c’est de ma grande surprise d’avoir rencontré, dans ce monde d’hommes, une jeune femme incroyablement compétente et musicienne, qui a parfaitement écouté et compris la frustration que m’ont cruellement infligée pendant près de cinquante ans tous les vendeurs et accordeurs de pianos que j’avais rencontrés, sur plusieurs continents, au cours de ma vie musicale.
Synchronicité étonnante de la vie, Marion habite le village voisin du mien!
Jusqu’à présent, tous les « spécialistes » me confirmaient qu’il n’y avait rien à faire pour donner de la vie au Kawaï KG3 (petit demi-queue) que m’avait offert ma famille quand j’étais adolescent. Je pensais le vendre pour acquérir un piano allemand, dont le raffole. Un seul facteur m’a retenu de le faire: l’invraisemblable tenue d’accord du Kawaï. Après 20 ans sans l’accorder il sonnait encore juste! Ayant eu recours auparavant aux talent de Marion pour accorder et harmoniser un Petrov droit 118 d’étude, je lui ai montré mon Kawaï dans le but de lui demander conseil. Marion m’a fait une démonstration sur une note, ce qui m’a permis de prendre conscience à ma grande surprise quel immense avantage je pouvais tirer de ce piano « repensé ». Marion a alors procédé à un réglage mécanique intégral, qui a redonné à ce piano la douceur et le toucher dont je rêvais, puis l’a harmonisé en fonction de mon goût musical et l’a accordé en 432 Hz. En tout deux jours complets de travail intense. Résultat: j’ai dans mon salon aujourd’hui un piano « sur mesure » fantastique, vivant et musical, qui me procure plus de plaisir que je n’en osais en rêver, et pour un investissement environ cinquante fois inférieur…
Merci à la fée du piano
JP Lagneau
(architecte, acousticien, bioénergéticien, designer et musicien amateur)

Cliquez ici pour voir les travaux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *