Jean-Pierre Como, pianiste, à propos de son Steinway B de 1936

Merci Marion pour le travail réalisé qui a redonné de la jeunesse, de l’équilibre et de la beauté à mon Steinway B.
J’ai retrouvé la poésie qui m’avait séduit dans ce piano au moment où je l’ai choisi.
Un grand bravo pour ton travail et ton investissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *