Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

Mesures du plan de cordes. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Extraction des chevilles. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Décadrage. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Table nue. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Décollage du chevalet des basses. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Ouverture des fentes de la table d’harmonie. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Restauration de la table d’harmonie. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Flipots sont arrasés. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Restauration de la table d’harmonie. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Décapage manuel de la table. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Table flipotée et poncée. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Table d’harmonie flipotée. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Flipots de table d’harmonie. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Chevalet des aigus endommagé. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Remplacement de la doublette du chevalet aigu. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Arrière soigné. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Cadre avant dorure. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Cadre après dorure.Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Cadre remonté et regarni. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Montage en cordes. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Détail du chevillage. estauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Détail des bouclettes d’accroche. estauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Montage des cordes basses. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Vue arrière.estauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Bouclettes des basses et ceinture en érable moucheté.estauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Dégargnissage des étouffoirs.Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Montage en cordes terminé. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé3

Etouffoirs prêts pour le regarnissage et le montage.Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Montage des étouffoirs, Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Détail des étouffoirs. estauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Clavier en ivoire endommagéRestauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Recollage des ivoires. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Clavier après restauration. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Clavier restauré. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

estauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Réglages de la mécanique.Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Harmonisation finale. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Piano terminé. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Piano terminé. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Piano livré. Restauration Kriegelstein “Bijou” de 1914 ©Marion Lainé

Laisser un commentaire :